Pôle missionnaire du Val Maubuée

Eglise Catholique

Recherche sur le site

Calendrier

Janvier 2020
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Lundi 27 janvier 2020 - Saint Angèle


 
 

La Vie du Pôle


Les mages - Noisiel (diaporama)
Les mages - Lognes
Les mages - Champs sur Marne
Les mages - Torcy
Les mages - Emerainville
Les mages - Noisiel
Les mages - Lognes
Les mages - Champs
Les mages - Torcy
 

 

Gaspard, Melchior et Balthazar !

    

       Peut-être aurez-vous déposé ces jours-ci, devant la crèche que vous avez composée chez vous à l’occasion de Noël, les trois mages, Gaspard, Melchior et Balthazar !  Trois mages venus d’ailleurs, de pays lointains comme la Tradition le dit. Et chacun d’eux venant offrir à l’enfant Jésus ce qui lui semble avoir le plus de prix : de l’or, de l’encens, de la myrrhe. Et c’est ici que j’aime méditer ce passage de l’Écriture ! Je vous invite à me suivre. 

 

Film - Forgiven de Roland Joffé (cliquez pour info)
mercredi 29 janvier , 20:30 - , Grisy-Suisnes

Centre Saint PaulAccueil sacrements adultes (baptême, communion, confirmation)
samedi 8 février , 10:00 - 12:00, Centre Saint Paul à Noisiel

Dimanche de la santé (cliquez pour info)
dimanche 9 février , 09:30 - 19:30, Messes du Pôle

Mercredi des cendres (cliquez pour info)
mercredi 26 février , 09:30 - 22:00, Messes du Pôle

        De l’or, oui cela représente richesse et fortune ; ce qui pouvait qualifier un roi. Et de laisser entendre que ce mage, appelons-le Melchior, voyait en cet enfant Jésus un futur roi. Et quel Roi : le Messie ! Là, j’y vois l’invitation faite à tous d’offrir au Seigneur ce que nous avons de plus riche en nous. Cela demande réflexion. Que possédons-nous comme richesses, celles du cœur bien sûr, celles qui nous rendent à la fois aimants et aimables ? Cherchons, et quand nous aurons su leur donner un nom, nous pourrons les offrir au Seigneur.
 
        Gaspard, lui, offrait de l’encens. Chacun sait la qualité de ce produit aux multiples odeurs et combien n’en font-ils pas brûler chez eux ! Dans la tradition ancienne, cela sent si bon en s’élevant vers le ciel qu’il ne peut qu’être offert à Dieu, comme la prière. D’ailleurs ne lit-on pas dans la Bible :
« Que ma prière devant toi s'élève comme un encens,
et mes mains, comme l'offrande du soir. »  (Psaume 104)
Gaspard voyait donc en cet enfant un futur grand prêtre qui nous parlerait sans cesse de Dieu.
Invitation pour nous à méditer cela ! Qu’est-ce que je peux offrir à Dieu dans ma prière ?
Qu’est-ce que je peux laisser échapper de moi et qui monterait vers le Seigneur comme de l’encens ?
Cherchons, et quand nous aurons su répondre, nous pourrons offrir notre encens au Seigneur !
 
        Balthazar, lui, offrait de la myrrhe. Cette gomme résine aromatique aux propriétés cicatrisantes et antiseptiques. J’aime imaginer qu’à travers ce don, Balthazar voyait en l’enfant Jésus comme un futur médecin, un médecin des corps et des cœurs. Et les Évangiles rapporteront de nombreuses scènes où Jésus guérit et remet debout. Et moi, que puis-je offrir au Seigneur de mes dons de guérir ? Ce peut être l’attention que je porte à mes frères, mes paroles de réconfort, l’expression de ma foi en Jésus Sauveur.
        Chacune de ces richesses, or, encens et myrrhe, peut évidemment être également matérielle et se concrétiser dans des actions de solidarités, d’entraide, de partage.
 
        De tout cela, vous pourriez en dire autant et plus. Pour l’instant prenons simplement le temps de dire au Seigneur ce que nous pouvons lui offrir de ce qu’il a mis dans nos cœurs. C’est cela aussi qu’être « greffés au Christ » ! Recevoir de lui ce qu’il me donne d’offrir aux autres et savoir lui en rendre grâce.

Bonne fête de l'épiphanie et bonne année à chacun !

Père Régis Martin