Pôle missionnaire du Val Maubuée

Eglise Catholique

Jeudi 01 décembre 2022 - Saint Florence - Avent


 
 

La Vie du Pôle


Marché de Noël 2022 (diaporama)
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
Marché de Noël 2022
 

 
 
 

 Le mot du père Parfait

 

       Je suis Parfait KIDIMA, le cadet d’une famille de sept enfants dont les parents  se nomment Emmanuel KIDIMA et Célestine DIMU. A la genèse de ma vocation, il se trouve un fait dont le souvenir est resté frais dans ma tête et chaud dans mon cœur : un prêtre européen venait de rendre visite à un malade dans mon quartier. Il a profité de son passage pour venir nous saluer chez-nous. A son départ, mon père me dit : « Ce prêtre finira par rentrer en Europe. Il faudrait bien que quelques Africains parmi nous acceptent de consacrer leur vie au Seigneur à travers le ministère sacerdotal ». Depuis ce jour-là, je me suis dit : « Pourquoi pas moi ? ».

 

 

>2ème dimanche de l'Avent - Aimer son prochain (cliquez pour info)
dimanche 4 décembre , 08:00 - , Pôle du Val Maubuée

Temps d'adoration - les dimanches de l'Avent
dimanche 4 décembre , 15:00 - 17:00, Eglise de Lognes

Immaculée conception - Messes
jeudi 8 décembre , 08:15 - , Centre Saint Paul à 8h15 et Eglise de Torcy à 20h30

Célébration pénitentielle (cliquez pour info)
jeudi 15 décembre , 20:30 - , Centre Saint Paul à Noisiel

        Dès lors, les prêtres ont commencé à retenir particulièrement mon attention au point de répéter à la maison tout ce que j’avais pu retenir de l’homélie du jour. J’imitais le curé avec des biscuits et du jus (au lieu du pain et du vin utilisés à la messe). Mes parents ont remarqué mon attitude et ils priaient pour moi afin de découvrir ma vraie vocation. A la fin de mon école primaire effectuée à l’E.P. Saint Edouard à Kinshasa, j’ai été inscrit au Lycée Don Bosco où les sœurs salésiennes, ayant repéré les aspirants parmi leurs élèves, ont pris l’initiative de les encadrer chaque jeudi après les cours. J’ai pris la décision de rejoindre ce groupe. C’était un moment important et d’une fécondité avérée parce qu’elles nous encourageaient en nous montrant que nous étions sur la bonne voie, alors que pour certains de nos amis, devenir prêtres, quel gâchis !

        Quelques années plus tard, j’ai rencontré un Séminariste de l’Archidiocèse de Kinshasa qui m’inspirait beaucoup par sa piété et ses interventions sur la parole de Dieu. Je lui ai fait part de mon désir  de devenir prêtre. Il l’a accueilli avec joie. Il m’a indiqué le Séminaire Propédeutique  Cardinal Joseph-Albert MALULA en vue des recollections mensuelles avant le test sélectif. J’ai suivi la procédure indiquée.

        C'est ainsi que le 21 octobre 2005, je suis entré au Séminaire Propédeutique où j’ai passé deux ans. Admis en philosophie, je me suis rendu au Grand Séminaire Saint André KAGGWA le 19 octobre 2007. Cela, pour trois ans. A l’issue de mon admission en théologie, le 8 octobre 2010, je suis arrivé au Séminaire universitaire Jean-Paul Ier pour étudier la théologie pendant trois ans à l’Université Catholique du Congo (UCC). Le 6 novembre de la même année a été la date retenue par l’Évêque pour notre prise d’habit ecclésiastique. Le 7 octobre 2013, alors que je célébrais mon anniversaire de naissance, j’ai été admis pour 3 ans à la faculté de droit canonique dans la même université.

         Le 19juillet 2015, j’ai été ordonné diacre par le Cardinal Laurent MONSENGWO d’heureuse mémoire. Juste après, il m’a nommé formateur (économe au Séminaire universitaire tout en poursuivant la troisième année de licence en droit canonique). Le 3 juillet 2016, le Cardinal ci-haut cité m’a ordonné prêtre et m’a nommé pour deux ans Secrétaire académique au Séminaire Propédeutique de l’Archidiocèse de Kinshasa ; en même temps, j’assurais des cours au Grand Séminaire de théologie Jean XXIII où j’ai été nommé Directeur Spirituel pour une année avant d’aller dans trois paroisses comme vicaire et dans deux écoles paroissiales comme gestionnaire. Depuis 2020, j’ai travaillé au tribunal ecclésiastique et j’ai été Secrétaire de deux Évêques Auxiliaires (l’un après l’autre) avant d’être envoyé pour le doctorat en droit canonique en France où je suis arrivé le 6 octobre 2022.

Père Parfait Kidima